EQUIPE ARTISTIQUE

Crédit photo : Duobjectif 

CHORÉGRAPHE - INTERPRÈTE

Sandrine HOFF

Sandrine aka Filsan, baigne dans la culture hip hop dès son enfance grâce à ses frères et soeur. Elle s’intéresse à la danse debout et découvre les différents styles.

Elle part à Nantes pour se former à la compétition en danse hip hop puis elle continue son chemin et voyage pour découvrir d’autres horizons (Maroc, Etatsunis, Angleterre, Norvège, Pays-bas..). Autodidacte, elle se perfectionne dans différents styles (newstyle, house, bboying).

Elle intègre différentes compagnies (soulshine, chute libre/amala dianor, engrenages) et différents projets. Dj, danseuse, elle enseigne aussi la danse hip hop sur le pays de Lorient.

Crédit photo : Duobjectif 

CHORÉGRAPHE - INTERPRÈTE

Anaïs LE TOQUIN

Anais découvre la danse par les danses traditionnelles, bretonnes et orientales, richesses des rites du cercle et de la convivialité dès l’enfance.

A l’adolescence, elle tombe dans les cultures urbaines, capoeira, funk style, breakdance, et c’est celle-ci qui gagnera son coeur.

Plus physique, plus animal, avec le crew « New team », seule fille d’un groupe de 10 bboys, elle gagnera sa légitimité par sa danse et son investissement en naviguant de battle en battle avec sa famille « comme elle dit » dans toute la France.

Fondatrice pionnière de l’association Quality street dance dans le Morbihan, organisatrice d’événements, son engagement dépassera sa pratique et elle s’engagera pour le développement de la culture.

Passionnée par la question du corps en 2005, elle débutera un BPJEPS AGFF mention activités chorégraphiques dans le but de mettre en place un enseignement adapté à différents publics.

En 2016 après deux grossesses qui réinterrogent ces pratiques très masculines, elle s’engage dans le collectif féminin breton Atypik.

Crédit photo : Duobjectif 

CHORÉGRAPHE - INTERPRÈTE

Fatima CAMARA

Elle débute la danse africaine en Guinée Conackry à l’âge de 4 ans et c’est en Italie à travers les camps de danses, battles et rencontres qu’elle fait ses premiers pas dans la culture hip-hop.

Aujourd’hui elle s’est spécialisée en danse dite « debout » et pratique la House dance et le Newstyle tout en mélangeant ses influences africaines de part sa culture et ses origines mais aussi la Capoeira.

C’est toutes ses expériences et rencontres qui ont façonnées sa danse d’aujourd’hui.

Crédit photo : Duobjectif

CHORÉGRAPHE - INTERPRÈTE

Pauline JOCHEM

Pauline, 24 ans, webdesigner/infographiste indépendante sur le Pays de Lorient aka bgirl Pauline, c’est au contact du sol qu’elle est la plus à l’aise.

Elle commence la danse hip hop au lycée dans le Finistère. C’est lorsqu’elle arrive à Lorient pour ces études supérieures que Pauline fait la rencontre de Sandrine, Phynox, Mackenzy, Julien .. avec qui elle va découvrir une toute autre dimension de la culture hip hop.

Elle intègre l’association hip hop lorientaise Base-art en tant que membre actif puis le collectif Atypik.

Aujourd’hui Pauline privilégie l’enseignement du « breaking » sur le Pays de Lorient. Elle danse principalement dans le collectif Atypik et s’investit aussi dans les battles de la région.

Fermer le menu